2. Quand l’extrême droite participe au pouvoir : Pologne, Italie et pays nordiques.

Deuxième table ronde avec :
– Frédéric Zalewski, maître de conférences en science politique, Institut des sciences sociales et du politique de l’université de Nanterre. 0:10:10
– Giorgia Bulli, chercheure au département de sciences politiques et sociales de l’université de Florence (Italie). 0:34:53
– Maurice Carrez, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Strasbourg, co-directeur scientifique de la Revue d’histoire nordique. 1:00:00
Discussion 1:39:23
Animation : Chrystel Le Moing, Fondation Gabriel Péri.

L’une des tendances majeures de ces dernières années est que, élection après élection, les partis d’extrême droite montent en puissance dans la plupart des pays européens. Ainsi, les extrêmes droites en Europe ne peuvent plus être appréhendées comme des forces marginales ou marginalisées. Elles ont investi le champ institutionnel démocratique, influencent le débat politique et participent de la recomposition de l’organisation partidaire. Cette influence dans les espaces politiques s’affirme dans la concurrence avec les forces de droites ou conservatrices qui reprennent à leur compte les thèmes qu’elles portent, mais aussi par la banalisation des alliances, voire des participations de partis d’extrême droite à des coalitions majoritaires.

L’objectif de ce séminaire est de mieux comprendre les raisons de ces dynamiques et les conditions politiques qui rendent crédible l’accès au pouvoir de telles forces, quand ce n’est pas déjà le cas dans plusieurs pays, tout en mettant en exergue les contradictions qu’elles génèrent et qui les traversent.

En savoir plus : https://gabrielperi.fr/initiatives/les-extremes-droites-en-europe-etat-des-lieux-et-perspectives/

A propos de Jesuisun Robot 3136 Articles
Les contenus de certains articles ont été résumés par l'intelligence artificielle de GPT-3