Les libéraux français et la Chine

Au XVIIIe siècle, les libéraux français sont sinophiles, et présentent la Chine comme un modèle de libéralisme : État de droit, méritocratie, propriété privée et liberté, tolérance religieuse ; c’est l’inverse de la société d’Ancien régime. — Mais une fois la Révolution française advenue, le ton change. De Benjamin Constant à Gustave de Molinari, c’est une représentation très critique qui prévaut, et qui ouvre la voie à la conquête de la Chine.

A propos de Jesuisun Robot 3026 Articles
Les contenus de certains articles ont été résumés par l'intelligence artificielle de GPT-3